Helena Almeida

Helena Almeida (Lisbonne, 1934 – Sintra, 2018) a terminé son cours de peinture à la faculté des Beaux-Arts de Lisbonne en 1955 et a exposé régulièrement depuis la fin des années 1960. Sa première exposition individuelle a eu lieu en 1967 à la galerie Buchholz de Lisbonne.

Tout au long de sa carrière, Helena Almeida a remis en question les médias artistiques traditionnels, en particulier la peinture, à partir de laquelle elle a exploré d’autres disciplines telles que le dessin, les performances, la vidéo et la photographie. Dans ses premières œuvres, l’artiste réfléchit à la matérialité et aux limites de l’espace pictural, en travaillant la toile de manière non conventionnelle comme, par exemple, en peignant son dos ou en ajoutant des objets du quotidien. Après ces premières œuvres, l’artiste a trouvé dans la photographie le moyen idéal d’explorer la tension entre son travail et son corps, un thème qui a toujours été présent dans sa pensée artistique, pour lequel elle a eu recours à l’autoreprésentation qui l’a fait connaître au niveau national et international.

Helena Almeida a représenté le Portugal aux Biennales de São Paulo (1979), Venise (1982 et 2004) et Sydney (2004) et a eu d’importantes expositions personnelles au Portugal et à l’étranger.