René Bertholo

René Bertholo (Alhandra, 1935 – Vila Nova de Cacela, 2005) a fréquenté l’École des Beaux-Arts de Lisbonne (ESBAL) entre 1951 et 1957. Très tôt, alors qu’il était encore étudiant à l’ESBAL, il a été un critique actif de l’enseignement artistique au Portugal, marqué alors par le conservatisme et l´absence de liberté. En 1957, il quitte le Portugal pour Munich et, un an plus tard, il se rend à Paris où il commence à publier le magazine KWY avec Lourdes Castro, Costa Pinheiro et Gonçalo Duarte, qui avaient suivi le même chemin et qui seront rejoints plus tard par João Vieira, José Escada, Jan Voss et Christo. Bertholo commence par peindre des toiles à forte inspiration onirique et pop, puis une série d’objets motorisés d’une grande simplicité formelle, représentant des archétypes de paysages dans une allusion aux images utilisées dans la publicité touristique. Au milieu des années 1970, il revient à la peinture.

René Bertholo a fait partie de la représentation portugaise aux Biennales de São Paulo (1959) et de Paris (1962). Jusqu’à la fin des années 1970, date de son retour au Portugal, il a participé à plusieurs expositions dans des pays européens. En 2000, le musée Serralves a présenté une exposition anthologique de son œuvre.