Explorez

Collecter, préserver, mettre à disposition, étudier et communiquer l’architecture : telle est la stratégie dans laquelle la Fondation Marques da Silva s’est investie depuis sa création en 2009, dans le prolongement du travail pionnier que l’institut d’architecture Marques da Silva effectuait déjà depuis la fin des années 1990. Souscrivant à une conception dynamique du patrimoine, la fondation se donne pour mission de mobiliser la connaissance du passé pour une meilleure compréhension des espaces dans lesquels nous vivons et une construction éclairée de l’avenir. Par le biais de son centre de documentation, de la ou des bibliothèques d’architectes, de sa ligne éditoriale et des expositions et partenariats nationaux et internationaux qu’elle promeut – toujours en articulation avec la Faculté d’Architecture de l’Université de Porto – la Fondation a apporté une contribution importante à la réflexion, à la recherche et à la communication dans le domaine de l’architecture et de l’urbanisme au Portugal du XIXe siècle à nos jours.

La fondation possède des dessins, des maquettes, des photographies et de la documentation de projets ; dans de nombreux cas, on lui a également confié les livres que les architectes représentés dans les archives ont acquis tout au long de leur vie – et même le mobilier qu’ils ont conçu pour leurs ateliers. Il s’agit donc d’un corpus documentaire et bibliographique complexe et complet mis à la disposition des chercheurs et de la communauté en général.

La Fondation Marques da Silva a son siège à la Praça do Marquês de Pombal, à Porto, et possède une valeur patrimoniale reconnue, tant matérielle qu’immatérielle.

Google Arts & Culture

Découvrez l'exposition multimédia de la Fondation Marques da Silva sur la plateforme Google Arts & Culture.

En Savoir Plus En Savoir Plus

Expositions en vedette

La programmation de la Fondation Marques da Silva est basée sur la présentation d'expositions temporaires.

Architecture

Le projet de la Fondation Marques da Silva résulte de la donation à l’Université de Porto, en 1994, de l’héritage professionnel, artistique, documentaire et patrimonial du couple Marques da Silva/Moreira da Silva, y compris la collection de l’architecte José Marques da Silva. En acceptant le legs, l’université s’est engagée à sauvegarder, préserver, étudier et diffuser ces importantes collections, ainsi qu’à recevoir et incorporer, à l’avenir, d’autres collections pertinentes dans le domaine de l’architecture et de l’urbanisme portugais. Après la transformation de l’Institut de l’architecte José Marques da Silva (1996-2009) en fondation, en juin 2009, l’institution a reçu en dépôt les archives et la bibliothèque professionnelles et personnelles d’un grand nom de l’architecture de Porto et du Portugal, Fernando Távora. À l’heure actuelle, elle a déjà intégré les collections documentaires de plus de 30 architectes, d’expression nationale et représentatifs d’une période qui s’étend de la fin du XIXe siècle à nos jours, mettant en évidence les noms d’Alcino Soutinho, José Carlos Loureiro, Raúl Hestnes Ferreira, Bartolomeu Costa Cabral, Alfredo Matos Ferreira et Manuel Graça Dias. Avec la fusion des archives de la Fondation et de la Faculté d’Architecture de l’Université de Porto, il existe plus de 50 collections à partir desquelles il est déjà possible de raconter l’histoire de l’architecture et de l’urbanisme au Portugal.

La fondation est hébergée dans un complexe singulier formé par la Casa-Atelier, conçue par José Marques da Silva en 1909 et rénovée en 2015 par l’Atelier 15 (Alexandre Alves Costa et Sergio Fernandez), et le palais attenant, datant de la fin du XIXe siècle, également précédemment détenu et habité par la famille. Dans les jardins qui entourent ces maisons, où se détachent d´innombrables camélias, se trouve également un pavillon, reconverti en 2008 par le Centre d’Études de la Faculté d’Architecture (Francisco Barata et Nuno Valentim) en un dépôt de documentation architecturale.

© Inês D'orey

Architecte

José Marques da Silva
© Arquivo Marques da Silva
José Marques da Silva

José Marques da Silva (Porto, 1869-1949) est l'un des plus importants architectes portugais de la première moitié du XXe siècle. Son architecture éclectique, aux racines parisiennes, s'est répandue dans tout le nord du Portugal, mais elle est surtout fondamentale pour comprendre la physionomie de Porto, ville qu'il a marquée d'une empreinte indélébile. Son travail reflète une conviction réformatrice et une connaissance précise des lieux.

Voir plus

José Marques da Silva (Porto, 1869-1949) est l’un des plus importants architectes portugais de la première moitié du XXe siècle. Son architecture éclectique, aux racines parisiennes, s’est répandue dans tout le nord du Portugal, mais elle est surtout fondamentale pour comprendre la physionomie de Porto, ville qu’il a marquée d’une empreinte indélébile. Son travail reflète une conviction réformatrice et une connaissance précise des lieux.

La formation de Marques da Silva a commencé à l’Académie de Porto des Beaux-Arts et il a poursuivi ses études à Paris, où il a fréquenté l’École Nationale et Spéciale des Beaux-Arts et l’atelier du célèbre Victor Laloux. C’est là qu’il reçoit, en 1896, le titre d’architecte diplômé du gouvernement français avec son projet de la gare centrale de Porto (la future gare de São Bento).

Alors architecte libéral, il développe une vaste œuvre où se détachent les grandes infrastructures et bâtiments publics avec un fort impact urbain, comme la susmentionnée gare de São Bento (1896) et le sanctuaire de São Torcato (1896), le siège de la société Martins Sarmento (1899), l’immeuble « As 4 Estações » (1905), le Monument aux Héros de la Guerre Péninsulaire (1909), le Théâtre National de São João (1909), sa propre Casa-Atelier (1909), les Grandes Armazéns Nascimento (1914), les lycées Alexandre Herculano (1914) et Rodrigues de Freitas (1918), le siège de la Compagnie nationale d’assurances et l’immeuble Pinto Leite (1919-1922), sur l’Avenida dos Aliados, et la Maison Serralves (1925).

José Marques da Silva s’est battu pour l’affirmation de la profession d’architecte et a occupé plusieurs postes importants dans des commissions, des associations et des institutions publiques, ayant même été architecte municipal au début de sa longue carrière. Mais il se distingue aussi pour avoir joué un rôle pédagogique important auprès de plusieurs générations d’architectes qui ont fréquenté son atelier et l´École des Beaux-Arts de Porto, dont il a été, à plusieurs reprises, le directeur.

Voir moins

Visites

Horaires

Horaires

  • Du lundi au vendredi 14h00 à 18h00

(Dernière entrée à 17h45)

Tarif des billets

Billets

  • Prix d'entrée 3€

RÉDUCTIONS

Comment Venir

  • point

    Pr. Marquês de Pombal, n.º 30-44,
    4000-390 Porto
    GPS: 41,1581348; -8,6596489

  • bus

    805 ; 806 ; 206 ; 30 ; 702 ; 703 ;

  • train

    Train : depuis Campanhã, avec correspondance avec la ligne de métro.
    Métro : D, Ligne jaune

Accessibilité

Visites

RÉSERVER

Réservation préalable par email, minimum 48 heures à l’avance.

Librairie et boutique

© Inês D'orey
© Inês D'orey

Auditorium